Le Clermontais

  • <:partager la page sur facebook:>
  • <:partager la page sur twitter:>

Contenu

AccueilLe Clermontais > Les communes > FontèsAu coeur de la commune

Au coeur de la commune

Panneau FONTES - crédit photo CCC
Panneau FONTES - crédit photo CCC

- Population : 800 habitants
- Superficie : 1700 Ha
- Budget :
- Services publics :
Mairie
Médiathèque : 1 rue de l’Hôpital, Tél. 04-67-89-67-81
Ecole mixte : Direction – rue du couvent, Tel : 04 67 25 34 55 ; 12 boulevard Jules Ferry, Tel : 04 67 25 02 66
La Poste : 8, Bd de la République, Tél. 04-67-25-10-25,

- Les grands rendez-vous de la commune :
14 février, fête du village ; en juillet et août , fête du vin ; automne et printemps, concerts en l’église Saint Hippolyte

- Jours de marché : Marché quotidien

Les origines de Fontès, dont l’étymologie fait penser à la « Fontaine », remontent assez loin dans l’histoire : très tôt le site fut peuplé par l’homme préhistorique ainsi que l’attestent les outils, les armes, les bijoux de silex et de bronze retrouvés dans divers tènements ; l’agglomération elle-même dut être fondée par les Wisigoths pour subvenir aux besoins de la garnison, du château de Cabrières qui surveillait la route des invasions.

Aujourd’hui encore, les visiteurs peuvent admirer les restes du château féodal, les ruines du château de Mazers de Latude (XIIème siècle), de vieilles portes en pierre qui donnaient accès à la ville et la splendide église du XIIIème siècle, inscrite sur l’inventaire des monuments historiques.

Fontès est une bourgade accueillante qui surprend toujours agréablement ses nombreux visiteurs. Le vacancier amoureux de calme et de bon air peut accéder en peu de temps à Pézenas, Cité de Molière, aux plages de sable fin depuis Sète jusqu’à Valras et dans un site plus montagneux à Clermont l’Hérault, au lac du Salagou, aux grottes de Clamouse et des Demoiselles ainsi qu’au Cirque de Mourèze.

Fontès produit des vins d’excellente qualité, présentés par la cave coopérative dans leur caveau de dégustation. Fontès est un village où l’on vient et où l’on revient.